Nous sommes Charlie !

Image

Nous sommes Charlie ! (Reculée des Planches, oct. 2014)

Elle est Charlie !  (Herrenchiemsee, mai 2014)

Elle est Charlie !
(Herrenchiemsee, mai 2014)

Il est Charlie ! (Stuttgart, déc. 2014)

Il est Charlie !
(Stuttgart, déc. 2014)

Elle est Charlie ! (Chiemsee, mai 2014)

Elle est Charlie !
(Chiemsee, mai 2014)

Il est Charlie ! (Plomb du Cantal, août 2014)

Il est Charlie !
(Plomb du Cantal, août 2014)

Ils sont Charlie ! (Stuttgart, mai 2014)

Ils sont Charlie !
(Stuttgart, mai 2014)

Elle est Charlie ! (Ludwigsburg, oct. 2014)

Elle est Charlie !
(Ludwigsburg, oct. 2014)

Il est Charlie - Starsky aussi ! (Stuttgart, fin 2014)

Il est Charlie – Starsky aussi ! (Stuttgart, fin 2014)

Nous sommes Charlie !  (Stuttgart, août 2014)

Nous sommes Charlie !
(Stuttgart, août 2014)

Nous sommes tous Charlie !!!

Advertisements

Colonia Claudia Ara Agrippinensium

Ainsi s’appelait Cologne il y a fort longtemps !

Cologne où nous sommes allés passer 3 jours fin février, à deux. Le beau temps n’était malheureusement pas au rendez-vous, mais cela ne nous a pas empêchés de marcher, marcher et encore marcher pour découvrir une ville à la beauté pas franchement renversante, mais néanmoins fort sympathique.

La météo n’ayant pas été au rendez-vous, les photos ne sont ni lumineuses ni très nombreuses mais elles ont le mérite d’exister ! Pour y accéder, cliquez ici !

Carnaval à la maison

Le samedi 18 février, tout le monde est à la maison, y compris les copines. Projet : Décorer des masques de carnaval. Tous sont déguisés, ce qui rend le tout encore plus amusant. Après le travail acharné sur les masques, tout le monde en place pour la photo de groupe !

A vos masques, prêtes, souriez !

Ces activités nous ont tous rendus sur le point de mourir de faim, donc la machine à crêpes se retrouve sur la table. C’est après quelques jeux ensemble que les parents commencent à sonner à la porte. Salut les copines, et bonnes vacances !

Pour voir toutes les photos, cliquez ici !!! 😉

Ciao bella !

Assorti aux couleurs de l’automne

Cette année, pour mon anniversaire, j’ai été très gâtée.
J’ai reçu un beau bouquet et… un billet d’avion pour aller rejoindre mon chéri le temps d’un week-end à Florence…
Pour couronner le tout, mes collègues m’ont offert un billet d’entrée pour la galerie des Offices.
Cette année, j’ai été d’autant plus gâtée que l’automne a été particulièrement beau.
Les quelques photos que nous avons prises en témoignent. Pour y accéder, cliquez ici.

Ferdi-le-Corsaire contre Flo-la-Gourmande

Prêt à tout pour vaincre…

Hier en rentrant de Bretagne, j’ai ramassé les framboises, fraises, groseilles et cassis qui avaient mûri et grossi en notre absence. Résultat : une bassine remplie de fruits d’un rouge appétissant, que je m’apprêtais à mettre en pots lorsque… Ferdi-le-Corsaire – par mégarde sûrement – a goûté aux fruits défendus, enfin presque… et commencé à repeindre le bras de Flo-la-Gourmande de sa main pleine de jus.

Environ une demi-heure après le début de la bataille,
nos 2 héros étaient joliment peinturlurés ;o)

… face à une adversaire redoutable !

Bonne arrivée !

Cinéma Burkina : tapis rouge !

Bienvenue au Burkina Faso, le pays des hommes intègres !

Ici, il n’y a jamais de problèmes (que des solu-
tions ;o)), le principal, c’est d’avoir et/ou de prendre du temps…

Le temps de découvrir un pays aux paysages variés, une semaine durant (et plus si affinités). Grâce au 4×4 acheminé de Roanne à Ouaga par Julien et conduit par Joseph, nous avons pu sillonner les pistes et les routes au sud-ouest de la capitale, en passant par Sabou – Boromo – Banfora – Bobo Dioulasso – Tengrela – Sindou, pour terminer à Niansogoni, et même pousser jusqu’au village de Faon, tout proche de la frontière.

Le temps ensuite d’assister aux séances du Fespaco (en plein air pour les séances du soir), festival du cinéma africain qui se tient à Ouagadougou tous les deux ans. Le Fespaco, la raison de notre voyage en fait. Il y a 2 ans, lorsque Sabine et Emmanuel nous en avaient parlé, nous nous étions donné rendez-vous cette année. Et chacun s’y étant tenu, nous avons fait un bien beau voyage.

Merci à Emmanuel et Sabine de nous avoir fait découvrir le Burkina.

Merci aux grands-parents venus garder leurs petits-enfants alors qu’ils n’étaient même pas en vacances.

Merci à Kamké, Assalane, Joseph, Léontine, Adrien, Pierre-Eric, Tuyé Komo, Ricardo et Elena, Maimouna, Idrissa…

Et pour celles et ceux qui ne savent pas quoi faire dans 2 ans, voici quelques suggestions, en images.

A lire : Le mal de peau, de Monique Ilboudo (roman burkinabé) ; Métisse facon, de Sarah Bouyain (nouvelles burkinabés) ; Photo de groupe au bord du fleuve, d’Emmanuel Dongala (roman sénégalais) ; Amkoullel l’enfant peul et la suite, Oui mon commandant ! d’Hampaté Bâ (mémoires d’un écrivain malien).

Bienvenue au Maroc !

Marrakech by night

Histoire de sortir de l’hiver, arrivé bien tôt et un peu froid à notre goût, et de profiter des longues vacances de Noël des enfants, histoire de bien démarrer la nouvelle année aussi, le 1er janvier, nous nous sommes envolés tous les cinq pour le Maroc, plus précisément pour Marrakech.

Pour la petite histoire, notre voisin Mohamed vient de là-bas et nous recommande depuis quelques années d’aller rendre visite à sa sœur, Bouchra, laquelle – justement ! – tient une maison d’hôtes. Voici d’ailleurs le lien qui mène à son site, en allemand pour l’instant (je m’attaque à la traduction en français dès que possible ;o))

En un mot comme en cent, nous avons passé une semaine merveilleuse. Nous en avons pris plein les mirettes et, grâce à la cuisinière hors pair qu’est Bouchra, nos papilles n’ont pas été en reste.

Si, comme nous, l’envie vous prend d’aller faire un tour au soleil, surtout n’hésitez pas !

Et pour vous mettre dans l’ambiance avant de partir, ou bien prolonger les vacances de quelques jours, nous vous recommandons de lire “Les voix de Marrakech”, par Elias Canetti.

Et maintenant, en avant pour l’album !